Post-Eire
Blog
 tristesse   self control   calendar   ambition   sexe   liberté   Red Box   politique   Prague   moment de vie   passeport   femmes   photos   paroles   vacances   coeur d'expatriation   fin d'expatriation   rupture   futur   rapports humains   St Patrick   souvenirs   #echoes   amphi   Noël   nostalgie   travail   dos   séduction   anniversaire   The Darkness   langue anglaise   cinéma   Irlande   influence   Paris   Freebox   8 décembre   rugby   personnage   loose   bonheur   soirée   famille   brevets logiciels   scolarité   stage   interview   télévision   romance de vie   humour   Irak   constitution européenne   Médias   couple    exs   amour   cadeaux   Erasmus   sida   Le Mouv'   foot   Île de la réunion   célibat   bus   Blogs Lyonnais   bush   écriture   fin de vie étudiante   musique   monotonie   Lyon   blogosphère   enseignant   parfum   Dublin   retour d'expatriation   alcool   voyage   Matrix   mon blog   Madrid   optimisme   europe   grève   préparation d'expatriation   mal du pays   geek   post-synchro 
<< suivants

Mardi 14 Juin

categories Reflets Erasmus. [15h09] Reflets Erasmus.

/images/ae_movie.jpgCertains films vous marquent plus que d'autres. Au delà du talent de la réalisation et de la qualité des acteurs, il y a bien souvent le fait que le scénario, où même juste quelques scènes, fassent echo à votre propre vie.

Pour ma part, je n'irai pas jusqu'à dire qu'un film a changé ma vie, mais il y a en tout cas certainement contribué. Je suis parti à Dublin en pensant y vivre une partie du scénario, et y croiser quelques personnages, j'y ai vécu l'auberge irlandaise en grandeur nature.

Ce film vous l'aurez compris, j'ai déjà eu l'occasion d'en parler et même de m'en inspirer pour mon blog Erasmus, il s'agit de l'Auberge Espagnole, et il passe ce soir sur France 2. Si vous l'avez raté, si vous l'avez oublié, ou si vous êtes en pleine hésitation pour un futur départ à l'étranger, réservez votre soirée.

Quand à la suite, les Poupées Russes, tout ce que j'espère c'est qu'il n'aura pas d'effets aussi importants sur mon existence que le premier du nom.

:: commentaires(11) ::

Mercredi 08 Juin

categories Chassé-croisé. [16h05] Chassé-croisé.

/images/couple.jpgLorsque je n'étais encore qu'au coeur de mon ingrate adolescence, j'avais beaucoup de mépris pour ces types de presque 25 ans qui attendaient dans leur belle BMW les nanas les plus sexy du lycée. Elles pavanaient en montant dans la voiture, en ayant pris soin de mettre en valeur leur corps de femme tout neuf. Elles avaient ce petit air paradoxal des filles qui sont encore surprises des formes que leur adolescence leur a modelées, tout en surjouant leur fierté et leur maturité.

On avait beau essayer de se persuader, avec beaucoup de mauvaise foi, que ces filles n'étaient pas les plus malignes du lycée, et que de toute façon, même le plus beau gosse d'entre nous (même redoublant) n'aurait rien pu faire du simple fait qu'il était encore au lycée, ça mettait un coup à notre orgueil. On avait l'impression de se faire piquer des poules du poulailler.

Personnellement, j'ajoutais que ces types devaient vraiment être des loosers pour se rabaisser à faire la sortie des lycées pour pouvoir tirer leur coup. En toute logique la pyramide des âges leurs laissait suffisamment de chance auprés des filles de leur génération sans qu'ils aient besoin de taper dans nos plate-bandes. Sans compter que les mannequins de 25 ans n'étaient pas nombreuses à venir chercher des lycéens boutonneux en décapotable. Il y avait donc là un déséquilibre flagrant.

Depuis cette époque, j'ai pris quelques années, et mon quart de siècle arrive à grands pas. Ma position n'a pas radicalement changée, mais j'accorde aux chasseurs de pucelles de ma génération d'avantage de circontances atténuantes. La première est que, avant qu'elles n'ouvrent la bouche, il tient parfois du challenge de différencier une fille de 17 ans d'une femme de 23, surtout à une soirée avec beaucoup de bruit et d'alcool. Ensuite, il faut avouer que, passé 23-24 ans, le couple devient rapidement le standard majoritaire, et qu'il est moins évident de croiser des célibataires du même âge à tous les coins de rues. Enfin, et surtout, sans vouloir paraître désobligeant, la tirade du dragueur baratineur a beaucoup plus de succès auprès des naïves adolescentes qu'auprès des baroudeuses jeunes femmes, passée depuis longtemps sur la défensive.

Pour toutes ces raisons, quand, au hasard d'une soirée, je croise un ami proche ou même une connaissance lointaine accompagné d'une partenaire de jeu de plusieurs années sa cadette, je ne suis plus méprisant, j'ai simplement une pensée pour les camarades de lycée de la jeune fille...

:: commentaires(5) ::

Mercredi 01 Juin

categories Et maintenant ? [15h43] Et maintenant ?

/images/burning_europe.jpgLa majorité des français a refusé la constitution européenne. Soit. Donc on attend. Pour l'instant, on n'a pas gagné grand chose, on est la risée de l'Europe, et on a perdu le peu de crédit engendré sur le plan international lors de l'opposition à la guerre en Irak.

Trois voies s'ouvrent alors à nous :

- L'exclusion de l'Europe. Peu probable voir impossible. Même ridiculisée, la France n'en reste pas moins un acteur majeur du vieux continent.

- La renégociation du traité. Ouais, super. Aucune chance que nos amis les libéraux fassent des concessions, et on voit pas trop comment la France pourrait être d'avantage écoutée face à ses voisins. Donc au mieux on aura la même chose, au pire, on aura un truc encore plus libéral, qui plus est, sans doute voté à l'assemblée : pas la même connerie deux fois.

- Enfin, le plus probable à mes yeux, une constitution light. Un truc de 10 pages avec des valeurs communes (droits de l'homme, hymne, bla bla). Un truc simple, mais facilement modifiable (à la majorité, pas à l'unanimité). La pilule, passera, puis le parlement (largement libéral) pourra le modifier à loisir, à grands coups de directives Bolkestein.

Alors, j'ai beau chercher loin, élaborer tous les scénarios possibles, je ne vois pas UN seul petit avantage à ce NON.

Tout ce dont j'espère c'est que ceux qui ont voté non, soi-disant pro-européens, anti-facistes, et anti-communistes, ne le regretterons jamais. Ha pas publiquement, on ne remet pas en cause son égo, mais tout seul, en leur for interieur, qu'ils ne se diront jamais : "Ha merde, si j'avais su."

Je le souhaite, mais j'en doute. Et grandement...

:: commentaires(7) ::

Samedi 28 Mai

categories Porno réalité. [17h40] Porno réalité.

/images/lips.pngLe sexe a été le premier marché lucratif sur Internet. Et loin devant les autres. Il est partout, et surgit toujours au moment où on ne voudrait pas qu'il surgisse (recherche de photos de pokémons devant les petits cousins, recherche d'un crack pour le logiciel de gravure de la voisine, recherche généalogique chez la grand-mère).

Néanmoins, il n'y a pas de miracle, s'il gangréne tant le web, c'est que la demande est là, et toujours plus vicieuse et plus loin dans la surenchère du contre nature.

Loin de moi l'idée de jouer les vierges effarouchées après 5 ans d'études dans l'informatique, où je n'y connais pas un disque dur qui n'ait pas vu passer la collection communautaire, surenchérie de semaines en semaines.

Ainsi m'adressant à toute personne normalement constituée ayant vu au moins un (sic!) film porno dans sa vie (soit pas loin de 100% des gens qui vont lire ces lignes, soyons lucides), qui ne s'est jamais demandé, l'espace d'un instant, ou plus, ce que pouvait être l'histoire de ses filles anonymes ainsi maltraitées sous les caméras. Même si une telle pensée n'est pas très vendeuse, et donc rapidement évincée, prenez juste le temps, là, maintenant, de vous la poser.

C'est ici que ça se passe. Ames sensibles s'abstenir.

(via Kenico)

:: commentaires(15) ::
categories Y'a des moeurs qui se perdent... [16h15] Y'a des moeurs qui se perdent...

/images/mieuxavant.png

:: commentaires(7) ::

Vendredi 27 Mai

categories Air du temps. [19h52] Air du temps.

Ils sont là. Roses, verts, bleus, marrons, jaunes, ils pullulent. De toutes les formes aussi, des bien remplis, des qui flottent au vent, des bombés, des plats, certains humidement auréolés, d'autres qui sentent bons. Les discrets, les fluos, ils devraient s'installer pour quelques mois dans nos rues et nos soirées.

Les débardeurs sont de retour.

:: commentaire(0) ::
categories En fait Non. [12h08] En fait Non.

/images/champagne.pngAprès avoir longuement réfléchi, je pense qu'effectivement je me suis trompé. La France n'est pas prête pour cette constitution européenne.

Il reste dans ce pays beaucoup trop de souverainistes paranoïaques qui préfèrent finir tout seul dans leur bunker et leur carabine, ainsi que de communistes avares qui préfèrent crever plutôt que de lâcher 1 euro à leur voisin européen, même si ça leur permet d'en récupérer 3 demain.

Voilà ce que semble être une majorité de français. Des nombrilistes prétentieux, pensant qu'un non français peut changer la face du monde, et obliger tous ses voisins à se plier à sa volonté.

Ce texte, que beaucoup se targuent d'avoir lu, est flou et interprétable, voilà pourquoi chacun y voit tout et son contraire. Une constitution n'est pas une série de lois pour les années futures, c'est tout juste une orientation. Seules les lois à venir feront le quotidien de demain, pas la constitution. Elle est là pour justement protéger et empécher certaines lois extrêmement libérales qui à l'heure actuelle peuvent être voter dans le cadre du traité de Nice.

Si vous en doutez, demandez aux anglais pourquoi ils la refusent. Pour eux, cette constitution est clairement trop sociale.

Pauvre France.

Et encore, je ne vous parle pas ici, de cette grande majorité d'amis socialistes qui transforment ce référendum en conflit de personnes et qui préférent crever la bouche ouverte plutôt que de voter la même chose que leurs ennemis Chirac ou Sarkozy. Leur bétise leur ferait tuer père et mère si ça pouvait emmerder, ce serait-ce que d'un chouillat ce pouvoir qu'ils envient et exécrent à la fois.

Alors au vu de tout cela, je pense que la France n'est effectivement pas prête pour l'Europe, et que Dimanche, le premier à sabrer le champagne sera cet ami texan bien connu de l'autre coté de l'atlantique.

A moins que...

:: commentaires(5) ::

Jeudi 19 Mai

categories Regrettées angoisses. [01h25] Regrettées angoisses.

/images/screech.pngVendredi, il est 16h45, je rentre tout juste de l'école, je jette mon cartable avec, l'espace d'un instant, la boule au ventre de ne pas sauter tout de suite sur ma tonne d'exos d'anglais à finir. J'ouvre les placards de la cuisine et me prépare un Nesquick avec des tartines.

Giga a déjà commencé, mais il est encore trop tôt pour y voir la belle Kelly Kapowski dans un nouvel épisode de Sauvés par le Gong. Seule la voix off de l'émission présente le programme de l'émission.

Le lendemain, les autres me forcent un peu la main pour jouer à l'épervier en bas de l'immeuble. C'est sympa, mais ça reste un truc de gamin.

Ce n'est que bien plus tard, le dimanche soir que je repense à ces exos d'anglais, après une journée entière passée devant Zelda II. La culpabilité m'assaille alors, et le sommeil ne vient pas. Je me dit alors que la sixième c'est horrible.

Alors qu'en fait, la sixième, c'est du bonheur en barre...

:: commentaires(7) ::

Mardi 10 Mai

categories Pied nu perdu. [22h52] Pied nu perdu.

/images/feet.pngJe suis quelqu'un de très cartésien, j'essaye de trouver une explication rationnelle à tout ce que je constate autour de moi. C'est pourquoi, depuis ma plus tendre enfance, quelque chose me chagrine. Et les récents changements dans ma vie n'ont fait qu'amplifier le phénomène.

Je m'explique. Aussi loin que ma mémoire puisse remonter, je possède 2 tiroirs à chaussettes. Un pour les paires bien rangées, et un pour les orphelines pas encore triées.

Retrouver plusieurs orphelines après une lessive passe encore. L'autre a du passer à la trappe lors du ramassage hebdomadaire, coincée derrière le lit, et doit actuellement être en train de pousser des petits cris pour appeller sa soeur toute propre.

En toute logique, un tri régulier du tiroir à orphelines devrait permettre de reconstituer de nombreuses paires. Or il n'en est rien. Tout au plus, une ou deux paires sont ainsi réunies.

Lors des 20 premières années de ma vie, lorsque je n'avais encore jamais déménagé, l'espoir subsistait encore. Il devait y avoir, quelque part dans l'appartement, entre ma chambre et la machine à laver un recoin, une cachette où se retrouvaient toutes les orphelines et elles seront toutes retrouvées, saines et sauves, un jour de grand nettoyage ou de tremblement de terre.

Or lors du premier déménagement, il fallut se rendre à l'évidence. Plus d'une vingtaine de chaussettes manquaient à l'appel. Et les dégats furent encore plus conséquent une fois nouvellement installé. Je commençais alors à élaborer des stratégies à base de montagnes de chausettes orphelines perdues en camping ou lors de mes rares passages à la laverie.

Puis mon année en Irlande apporta son lot de surprise : Pas une chausette perdue sur l'île. Et ce malgré un aller-retour hebdomadaire à la laverie située à l'autre bout du campus. Mes soupçons se portèrent alors sur le processus de lavage famillial chaussettovores.

Enfin, je suis depuis quelques mois dans mon propre appart'. Je maitrise donc la chaine de lavage de bout en bout. Ce soir, j'ai décidé de faire un état des lieux. Le constat est simple : À l'aide.

:: commentaires(10) ::

Mercredi 04 Mai

categories Josette aime la mimolette. [14h18] Josette aime la mimolette.

/images/cheese.jpgParmi les petits actes anodins de ma vie du moment, il y a la scène du fromage à la coupe. C'est très simple. Vous prenez tout d'abord un "moi" assez déprimé après sa journée de boulot où il a été obligé de bosser environ 0,6 fois comme un Polonais en touchant environ 2,73 fois sa paye. Ensuite vous me mettez dans un supermarché en train d'attendre mon tour, comme tous les Mardis soir, au rayon Fromagerie & Charcuterie, avec, à la main, le petit ticket rose couleur PQ comportant 3 chiffres, alors que seuls 2 sont affichés sur ce tableau austère, caché derrière le poteau, criblé de leds rouges, me rappelant mes cours d'électronique de 4ème. J'ai le numéro 332.

- "Numéro 27", hurle la fromagére d'une voix à mi chemin entre Cruella et Gargamel.

Je sais que personne n'a ce numéro ni les suivants, la grosse au numéro 26, et qui vient d'acheter 12 kilos de godiveaux, avait arraché 4 numéros d'un coup en prenant son ticket tout à l'heure. Connasse.

- "Numéro 28 (3 secondes d'attente) Numéro 29 (3 secondes d'attente) Numéro 30 (3 secondes d'attente)"

Dommage pour la petite vieille au numero 31 qui vient d'aller chercher ses pommes, pensant à haute voix qu'elle avait largement le temps en 4 numéros.

- "Numéro 31 (3 milli-secondes d'attente) Numéro 32 (3 milli-secondes d'attente) Numéro 33."

- "Ici numéro 32 ! ", hurle-je en agitant mon morceau de PQ au dessus du comptoir.

La fromagère/charcutiére me lance alors un regard noir qui veut dire: "t'aurais pas pu réagir en moins de 3 milli-seconde, petit con", je lui renvoi alors un beau petit sourire bien hypocrite qui veut dire : "sert moi vite, ça vaut mieux pour ta gueule".

S'en suit alors le rituel HEBDOMADAIRE, je lui demande 400g de Comté (8 mois d'âge), elle sort la meule, ajuste son couteau pour trancher une belle tranche de 550g !

- "Ha j'ai eu la main un peu lourde...", en me regardant avec un sourire de gourdasse qui vient de faire une bêtise.

Et moi, grand seigneur, comme toutes les semaines :

- "C'est pas grave, laissez..."

Mais merde quoi. Toutes les semaines, je me fait enfler de 150g par une fausse-auburn frisée. Tu crois que je le vois pas ton petit jeu de "j'enfle tous les clients de 30% de leur commande initiale ?". C'est de la vente forcée ça ma grosse, parce que si t'as vraiment pas le compa dans l'oeil, explique moi comment en 15 ans de métier, à couper du fromage toute la journée, t'as jamais réussi à prendre des repères, mais surtout POURQUOI TU TE GOURRES JAMAIS DANS L'AUTRE SENS ?

La semaine prochaine, je lui fait rentrer par le nez (et c'est un avertissement) chaque gramme en trop de mon Comté (8 mois d'âge), elle fera moins la maline Josette du rayon Fromagerie/Chacuterie, c'est moi qui vous le dit.

:: commentaires(6) ::
précédents >>
Valid HTML 4.01!
Valid CSS!
Page générée en 0.031 s s - 21 requêtes SQL (0.007 s).
Powered by Kitof's PhpBlogLib v0.3.1